BUS AU GAZ NATUREL

DES TRANSPORTS PLUS ECOLOGIQUES AVEC LE PREMIER BUS DE LAON AU GAZ NATUREL

Ce matin, le 1er bus au gaz naturel des Transports Urbains Laonnois a été inauguré par le maire de Laon.

Améliorer la qualité de l’air, décarburer le secteur des transports, valoriser les déchets agricoles et ménagers en bio GNV, offrir un carburant alternatif dans des conditions économiques maîtrisées ! C’est là tout l’enjeu du carburant GNV « gaz naturel véhicule » et de sa version renouvelable et écologique, le bio GNV, issue du biométhane.

Le GNV présente une solution immédiatement disponible pour réduire drastiquement la pollution locale.

Les performances ont été mesurées en lien avec l’ADEME dans le cadre du projet Equilibre, sur 1 million de kilomètres effectivement parcourus par des camions en conditions réelles. Les performances du GNV pour répondre aux problématiques de santé publique, sont excellentes : -95% de particules fines et -50% de NOx (oxydes d’azote) par rapport à la dernière norme en vigueur, la plus contraignante, la norme euro VI.

S’y ajoute une réduction du bruit de 50% par rapport à un moteur diesel. Le GNV est ainsi classé Crit’Air 1, ainsi vous pouvez circuler dans les zones à circulation restreinte y compris lors des pics de pollution.

En outre, dans sa version renouvelable, le BioGNV permet de contribuer à la lutte contre le changement climatique avec plus de 80% de réduction des émissions de CO2 par rapport au diesel. En tant que gestionnaire des réseaux de distribution de gaz naturel, GRDF s’est vu confier la mission de diriger et de coordonner les opérations de modification de ses réseaux et de veiller à la compatibilité appareils alimentés en gaz naturel des consommateurs raccordés à ses réseaux durant toute la durée des opérations ainsi qu’à l’issue de celles-ci.En tant que gestionnaire des réseaux de distribution de gaz naturel, GRDF s’est vu confier la mission de diriger et de coordonner les opérations de modification de ses réseaux et de veiller à la compatibilité appareils alimentés en gaz naturel des consommateurs raccordés à ses réseaux durant toute la durée des opérations ainsi qu’à l’issue de celles-ci.

La Communauté d’agglomération vient de valider la commande d’un nouveau véhicule GNV standard début novembre, qui sera livré en juin 2020 et prévoit d’inscrire 2 autres bus de ce type au Budget prévisionnel 2020.

Les 2 premiers bus seront financés avec l’aide de l’État, dans le cadre de la DETR, à hauteur de 174 000 € (30 % du montant total d’acquisition : 580 000 € HT) .

À l’avenir, ces bus rouleront au bio gaz.

En effet, il est facilement envisageable compte tenu du caractère très agricole du territoire et des bio ressources disponibles, de favoriser prochainement l’injection de gaz issu de la méthanisation dans le réseau de distribution, notamment dans le cadre de la future station d’épuration de la ville de Laon.